KIMLAO - Cabinet médical centre Péricaud  -  31 rue Antoine Péricaud -  69008 LYON  - Mobile 06 29 47 52 20 

LE BOWEN

A la liste des thérapie manuelles classique s''est rajoutée ces dernières années la technique de Bowen. C'est l'une des plus récentes, et sûrement l'une des plus "délicates".

C’est l'australien Thomas (Tom) Bowen (1916-1982), qui a mis au point cette approche manuelle.

Il s'agit d'un traitement en surface, mais ayant des effets très profonds sur le système nerveux sympathique. Elle comporte un nombre déterminé de manipulations simples, mais très précises.

 

Les mouvements se font à différents endroits, souvent près des points d'insertion des muscles, et la plupart de temps de manière symétrique (d'un côté du corps puis de l'autre). Avec ses pouces, le thérapeute fait rouler très lentement le muscle ou le tendon. Il n'y a aucun ajustement mécanique ou structurel, aucune manipulation forcée.
Comme une musicien qui, en pinçant une corde,  produit une vibration qui se décuple et se répercute à travers tout l'instrument, l'onde produite par le mouvement du thérapeute, se propage dans tout le corps. Il doit s'arrêter quelques minutes pour laisser le temps à cette vibration de s'amenuiser d'elle-même.

Une explication plus physiologiste met en cause la stimulation de certains récepteurs kinesthésiques des articulations et des tendons. Ce serait la stimulation neurologique de ces éléments qui serait le point de départ d'une information sensorielle visant la ré-appropriation du schéma corporel par le système nerveux central. Cette théorie n'est pas scientifiquement prouvée, mais elle semble convenir à l'action exercée par le thérapeute du Bowen.

Selon Tom Bowen, le corps possède un mécanisme d'auto-réparation qui requiert parfois d'être stimulé. La technique de Bowen ne cherche pas à traiter des conditions spécifiques, mais plutôt à stimuler l'organisme pour qu'il mette en place ses propres mécanismes de rétablissement. 

Elle serait efficace pour les applications suivantes :

 

  • Accélérer le temps de récupération à la suite d'une maladie, d'une opération ou d'une blessure.

  • Soulager un ensemble de douleurs musculo-squelettiques.

  • Normaliser le système digestif (constipation, diarrhée, etc.), respiratoire (congestion des sinus, rhume des foins, etc.) et gynécologique (douleurs menstruelles, etc.).

EN PRATIQUE 
Lors d'une séance de Bowen, le patient s'étend sur une table de massage et peut garder des vêtements légers. La réaction des tissus aux "moves" varie d'un patient à l'autre, et d'une séance à l'autre (chaleur, picotement ou irradiation temporaires). 
Il arrive souvent que les patients ressentent une profonde détente, d'autres déclarent vivre aussi une certaine libération émotionnelle.
Le processus mis en oeuvre par le traitement persistent pendant quelques jours après la séance, ce qui demande aux patients d'observer certaines précautions pendant ce temps pour ne pas changer la nature de l'information reçue. 

Les soins hors d'un cadre réglementé ne doivent en aucun cas se substituer à une consultation ou à un traitement adapté, dispensé par un professionnel de santé qualifié. 

​Coût de la séance : 60 euros (Le prix inclus la séance de base et la séance d'ajustement suivante)

Durée : 1heure 15 

The Bowen Therapy Academy of Australia (BTAA), l'organisme officiel d'enseignement et de certification de la technique date de 1987. On trouve aujourd'hui des praticiens dans plus de 30 pays. Il existe un registre national des praticiens en France.